VSMPO's CEO: Timet, Aubert & Duval and Wyman-Gordon, our main competitors (Russian)VSMPO's CEO: Timet, Aubert & Duval and Wyman-Gordon,... " We estimate our Market share of about 30%. The main competitor is  TIMET, a number of Japanese and American manufacturers. From the point of view of "Smiths" - a French manufacturer stampings Aubert...

Readmore

Shale-gas revolution spurs wave of new U.S. steel plants (US)Shale-gas revolution spurs wave of new U.S. steel plants... An employee pours molten steel into a casting for a church bell at the Verdin Corp. production facility in Cincinnatti, Ohio, on Nov. 11, 2012. The U.S. shale-gas revolution, which has revitalized chemicals...

Readmore

IFA & Areva Sign MoU to Supply Forgings for UK EPR Reactors (US)IFA & Areva Sign MoU to Supply Forgings for UK EPR... In 2007,  Independent Forgings and Alloys (IFA) Ltd on Livesey Street, Sheffield,  purchased a £2million forging line in order to meet demand and continue the company’s rapid growth. South...

Readmore

IFA improves lifetime and performance of foundry furniture subjected to repetitive high temperatures (US)IFA improves lifetime and performance of foundry furniture... The redesigned pan casings made by Wallwork Cast Alloys for Independent Forgings are engineered to withstand many cycles of heating and cooling. Independent Forgings and Alloys, working with Wallwork...

Readmore

Alcoa Wins Long-Term Siemens Contract to Supply Blades and Vanes for Heavy-Duty Gas Turbine (US)Alcoa Wins Long-Term Siemens Contract to Supply Blades... On the photo (l to r): Ronald Schmidt, Head of Business Administration, Turbine Blades and Vanes, Fossil Products, Siemens; Andreas Fischer-Ludwig, Head of Turbine Blades and Vanes, Fossil Products,...

Readmore

twitter

416 views Print

Une nouvelle usine pour les Forges de Niaux

12-03-2012

Category : Entreprises

Aux Forges de Niaux on fabrique des disques pour les machines agricoles exportés dans le monde entier. (Credit Photo @  DDM,Florent Raoul )

Les élus du pays de Tarascon sont prêts à soutenir le projet des Forges de Niaux : la création d’une unité de production avec 70 emplois nouveaux sur la zone Prat-Long. Il y a quelque temps, Laurent Pinéda, PDG des Forges de Niaux, sollicitait la communauté de communes sur la possibilité d’une éventuelle implantation industrielle en pays de Tarascon et sur l’aide qu’elle pourrait apporter à un tel projet. Laurent Pinéda souhaite, en effet, créer une nouvelle unité de production qui permettrait de consolider, mieux d’élargir la position des Forges de Niaux sur les marchés internationaux des pièces d’usure pour machines agricoles : « En 2009, nous avons mis au point des disques de qualité supérieure qui font qu’on se détache de nos concurrents ; nous exportons dans 80 pays et sommes notamment en pleine croissance en Asie ».

70 emplois nouveaux

Le challenge est de taille pour l’entreprise ariégeoise : « Notre objectif, explique toujours Laurent Pinéda, est de doubler en quatre ans notre production annuelle, passer de 1,6 million de disques à 3,2 millions ». Un tel projet ne pouvait qu’intéresser fortement le président de la communauté de communes d’autant qu’il est assorti de la création de soixante-dix emplois. Ainsi, après avoir étudié plus avant la demande de Laurent Pinéda, Alain Duran, lors du conseil communautaire, jeudi soir, proposait aux élus de se prononcer sur le principe d’un accompagnement technique et financier de ce projet, proposition acceptée à l’unanimité dans la perspective de conforter un cœur d’emplois du pays de Tarascon et de contribuer à sa revitalisation industrielle. Il faut dire qu’une bonne nouvelle pour l’intercommunalité avait permis d’aller plus avant sur cette éventuelle implantation, nouvelle qui confortait les élus dans leur décision : « La cour d’appel de Toulouse a confirmé la décision du juge des expropriations, annonçait Alain Duran, elle a validé le transfert de propriété des terrains de zone de Prat-Long à la communauté de communes ». C’est sur cette zone que pourrait se réaliser l’extension des Forges de Niaux. Alain Duran ne cachait pas sa satisfaction : « Je suis particulièrement heureux aujourd’hui parce qu’un industriel d’envergure internationale montre son attachement à produire en Ariège, en pays de Tarascon ; etparce que les élus, jeudi soir, lui ont envoyé un signe fort soulignant ainsi leur volonté de se battre pour le développement économique de leur territoire ». Il ajoutait : « Ce qui se passe aujourd’hui confirme l’utilité de créer la zone d’activité de Prat-Long ».

Plus de 15 millions

« 15 à 17 millions d’euros seront nécessaires pour réaliser le projet des Forges de Niaux. Concrètement l’accompagnement financier et technique de l’intercommunalité concernerait l’aspect immobilier (terrain et bâtiments) pour environ 5 à 7 millions d’euros incluant subventions et aides publiques, expliquait Michel Alisevich, directeur de la communauté de communes. La réussite de ce projet recèle d’autres enjeux comme celui d’une plateforme logistique et de liaison route-fer adaptée à l’économie locale. »

Source : La  DEPECHE

Recent Posts:

Post a comment